Contactez-nous Liens FAQs
Recherche

À notre sujet
À propos de la for�t boréale canadienne
Prix Boréal
Convention pour la conservation de la for�t boréale
Le Conseil principal de la for�t boréale
Centre des médias
Recherche et rapports
Nos projets
Rejoignez nous sur Facebook!
Suivez nous sur Twitter!

BIENVENUE

Située à Ottawa, l'Initiative boréale canadienne (IBC) réunit différents partenaires dans le but de créer de nouvelles solutions pour la conservation de la forêt boréale. IBC agit à titre de catalyseur en appuyant divers efforts sur le terrain, dans l'ensemble de la région boréale, déployés par les gouvernements, l'industrie, les Premières nations, des organismes de conservation, les grands détaillants, des institutions financières et des scientifiques.

QUOI DE NEUF?

 

10 histoires qui décideront du futur de la forêt boréale du Canada en 2014

La forêt boréale du Canada est la région forestière la plus intacte dans le monde, mais il est de plus en plus menacé. En 2014, il y aura de nombreuses questions à l'étude qui pourraient l'affecter pour toujours.

Détails »

Nord pour tous et protection du territoire : L’Initiative Boréale Canadienne offre son support dans ses efforts de conservation nordique

BAIE-COMEAU – le 11 octobre 2013 : Au cours de la première rencontre de la nouvelle Table des partenaires du Nord pour Tous, le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEFP), Yves-François Blanchet, a annoncé aujourd’hui le maintien l’engagement de la première ministre Pauline Marois « de consacrer au moins 50 % du territoire nordique à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la biodiversité ».

L’Initiative boréale canadienne (IBC) se réjouit que le nouveau programme de développement nordique Le Nord pour Tous maintienne le cap en allant de l’avant avec des engagements gouvernementaux qui ont été reconnus à titre de modèle de développement durable à l’échelle mondiale.

Détails »

Réforme minière au Québec : L’Initiative Boréale Canadienne exhorte les parlementaires à mettre fin à la préséance du droit minier et à rencontrer les obligations de la Nation québécoise à l’égard des Nations autochtones

MONTRÉAL – 3 septembre 2013 : Bien qu’elle reconnaît les avancées de l’actuel projet de loi modifiant la loi sur les mines, l’Initiative Boréale Canadienne (IBC) déplore l’absence de mesures qui ont pourtant fait l’objet de débats éclairés et de consensus auprès de nombreux intervenants subséquemment aux deux précédents projets de réforme.

Bien que l’actuel projet de loi propose des améliorations tangibles notamment en ce qui a trait aux exigences relatives aux évaluations environnementales, à la transmission d’informations et aux plans de travaux, à l’exclusion de zones urbanisées à l’activité minière et à la restauration des sites d’exploitation minière, l’IBC est d’avis que le système désuet de libre accès toujours en vigueur est incompatible avec les orientations de la Stratégie minérale du gouvernement québécois, de la Loi sur le développement durable et du droit autochtone, incluant les récents jugements, ententes, conventions et lois afférentes aux autochtones.

Détails »

L’Initiative boréale canadienne félicite le gouvernement du Québec pour sa nouvelle loi instituant le Gouvernement régional Eeyou Istchee Baie-James - La loi accorde aux communautés autochtones locales un pouvoir décisionnel sur leur territoire

MONTRÉAL, le 19 juin 2013 – L’Initiative boréale canadienne (IBC) félicite le gouvernement du Québec pour l’adoption, la semaine dernière, du projet de loi 42. Cette loi institue le Gouvernement régional Eeyou Istchee Baie-James.

Détails »

C'est la a Journée internationale de la biodiversité !

Un nouveau rapport produit par la Boreal Songbird Initiative et Canards illimités, intitulé Dix points chauds au Canada pour la biodiversité de la planète, démontre que les joyaux de la biodiversité qui sont uniques à la vaste forêt boréale du Canada sont tout aussi importants et doivent tout autant être protégés que ceux des forêts tropicales du globe, lesquelles ont traditionnellement suscité une plus grande attention.

Le rapport répertorie les dix principaux points chauds pour la biodiversité qu’on trouve dans la forêt boréale du Canada. Mentionnons la population isolée et enclavée de phoques d’eau douce dans le Parc national Tursujuq, au Québec, ainsi que le delta de la rivière Saskatchewan – un des plus grands deltas d’eau douce intérieurs de la planète et une aire de nidification cruciale pour les gibiers d’eau.

Les régions étudiées ont été choisies sur la base de leurs caractéristiques de biodiversité uniques ainsi que de leur représentativité de la diversité géographique de la forêt boréale canadienne. Cette dernière, qui s’étend d’un bout à l’autre du Canada, présente un mélange de hauts sommets alpins, de luxuriantes vallées fluviales et d’étendues rocheuses et stériles de toundra. C’est un château fort pour certains grands mammifères emblématiques de l’Amérique du Nord, dont le caribou, l’orignal, l’ours et le loup. De plus, la forêt boréale du Canada est utilisée comme aire de nidification par des milliards d’oiseaux chanteurs migrateurs et des millions de gibiers d’eau.

Détails »

Dévoilement du plan de développement nordique du gouvernement Marois : La vision et les orientations de la Déclaration des partenaires du Plan Nord doivent être maintenues

Montréal, le 7 mai 2013 – L’Initiative boréale canadienne (IBC) appelle au respect de la vision et des orientations énoncées dans la Déclaration des partenaires du Plan Nord qui reconnait notamment l’impératif de mettre en place « des mécanismes permettant d’assurer la pérennité de l’engagement de consacrer 50 % du territoire du Plan Nord à des fins autres qu’industrielles, à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la biodiversité ».

Dans son annonce réalisée aujourd’hui à Chibougamau, la première ministre affirmait que la Table des partenaires et la Table des partenaires autochtones poursuivront leurs rencontres

Détails »

 

 



@CdnBoreal sur Twitter


L'IBC dan l'actualité


Tiré de : Cyberpresse.ca

Protection du territoire du Plan Nord: accueil prudent des environnementalistes

le 17 avril 2012

Par : Paul Journet

Les groupes environnementaux accueillent avec prudence le projet de loi 65, déposé hier, qui définit le cadre juridique pour créer 20% d'aires protégées d'ici à 2020 dans le territoire du Plan Nord.

Détails »